Travail_hybride_Flexteam
Pauline Leroy

Pauline Leroy

Le travail hybride : un nouveau standard


Au cours des quatre dernières années, le travail à distance et le travail hybride se sont considérablement développés. En effet, en 2019, 60% des employés autorisés à travailler à distance passaient toute leur semaine à travailler sur site, alors que seul 20% le font aujourd’hui.

Ces changements ont directement entraîné une transformation du lieu de travail :

  • 5 employés sur 10 travaillent en mode hybride
  • 3 employés sur 10 en 100% télétravail
  • 2 employés sur 10 en 100% présentiel

1) Les politiques du travail hybride


Les règles assimilées au travail hybride sont différentes selon les entreprises. Toutefois, certain schéma se reproduisent et nous pouvons en déduire certaines tendances.
Si vous êtes en train de dessiner votre politique hybride, n’hésitez pas à utiliser ces éléments.


Présence sur site

D’après une étude menée par Gallup,

  • 3 employés sur 10 sont sur site 1 jour maximum par semaine
  • 4 employés sur 10 sont en présentiel 2 à 3 jours par semaine
  • 3 employés sur 10 sont en présentiel 4 jours ou plus sur site

La flexibilité accordée aux travailleurs dépend beaucoup de la nature de l’organisation et des tâches à accomplir. Les emplois interdépendants nécessiteront plus de présentiel que d’autres rôles plus autonomes. Aussi, les besoin des clients et la culture de l’entreprise peuvent influencer l’équilibre entre jours sur site et jours en télétravail.


Les règles définies par les entreprises

Les lieux de travail hybrides offrent le meilleur des deux mondes lorsque les employés utilisent le bureau pour collaborer en direct. Les jours en présentiel doivent être utilisés pour les tâches d’équipe et le coaching. En effet, certaines activités sont plus faciles et plus efficaces lorsqu’elles sont réalisées en personne (brainstorming, mentorat, création de liens sociaux).

Toutefois, si les managers fixent des directives à l’ensemble de l’entreprise sans concertation préalable, il y a un gros risque de désengagement de la part des équipes. Il faut définir une stratégie hybride et la communiquer mais d’après Gallup il faut utiliser un processus collaboratif. En effet, si les équipes collaborent pour déterminer les horaires et les jours de présence alors l’engagement sera plus fort.

Malheureusement, seulement 12 % des employés hybrides affirmant que leur équipe utilise un processus décisionnel basé sur la collaboration.


Les avantages et inconvénients d’un environnement de travail hybride

Les employés hybrides rapportent les avantages suivants :

  • meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle
  • une meilleure gestion du temps
  • moins d’épuisement dû au travail
  • une plus grande autonomie
  • un bien-être plus élevé

Les employeurs, quant à eux soulignent :

  • un turnover plus bas
  • une meilleure proposition de valeur
  • un meilleur moyen d’attirer les talents (les offres d’emploi en hybride reçoivent jusqu’à deux à trois fois plus de candidatures que des les postes en présentiel)

Les challenges d’un environnement hybrides d’après Gallup :


2) Les meilleures pratiques pour créer un environnement hybride

  • Créer une “proposition de valeur au travail” : les dirigeants doivent trouver des moyens de faire revenir les salariés au bureau de façon intentionnelle. Il faut réussir à transmettre la culture de l’entreprise à travers le bureau : collaborer avec ses collègues, construire des relations, améliorer la relation avec les clients etc. Pour cela il faut concevoir une politique hybride avec des horaires d’équipes, des espaces de travail agréable etc.

  • Donner du pouvoir aux équipes : les organisations doivent clairement communiquer leur nouvelle politique hybride. Toutefois, les équipes doivent être responsables de la mise en oeuvre de leur stratégie de travail hybride, de la même manière qu’elles sont responsables de leurs performances.

  • Revoir le suivi de gestion des performances : il est très difficile pour les dirigeants et les managers de croire au travail hybride s’ils n’ont pas de moyens d’analyser la responsabilité et la productivité de leurs employés.

  • Former les managers et leurs équipes : d’après Gallup, 80% des travailleurs hybrides n’on pas reçu de formation sur la façon de travail dans un environnement hybride.


Aujourd’hui, les employés ont de nouvelles attentes quant à l’endroit et à la manière dont ils travailleront. Les managers doivent s’adapter et définir des stratégies hybrides à long terme dans un cadre collaboratif.

Partagez sur Linkedin

Derniers Articles

Carte d'outils travail hybride

E-book Gratuit

La carte des outils liés au travail hybride - 2023

Tout savoir sur le travail hybride

Ne manquez plus l'actualité du télétravail et du flex office

Rejoignez notre communauté de passionnés du télétravail et du flex office et restez informés des dernières tendances et astuces grâce à notre newsletter hebdomadaire. Abonnez-vous maintenant pour découvrir un nouveau moyen de travailler plus intelligemment.

 

Derniers Articles