Semaine 4 jours flexteam

La semaine de 4 jours : vers un nouveau modèle de travail ?

La semaine de 4 jours consiste à passer de 5 jours travaillés par semaine à 4 jours travaillés par semaine. Cette tendance, non récente, mais dont l’ampleur grandit constitue peut-être un des grands changements de 2024.

 

Concrètement, que signifie semaine de 4 jours ?

Il est difficile voire impossible de donner une définition uniforme de ce qu’est la semaine de 4 jours. Les modalités peuvent en effet varier d’une entreprise à une autre.

Parfois, on peut garder même volume horaire et le fixer à 4 jours. Parfois, on peut réduire le temps de travail par semaine (de 35 heures à 32 heures) tout en profitant du même salaire.

Aussi, le jour non travaillé peut être fixe et identique pour tous ou il peut être libre et choisi par le collaborateur.

 

Contexte actuel et tendances dans le monde professionnel

Aujourd’hui de nombreuses entreprises / pays testent la semaine de 4 jours.

À Reykjavik, la capitale de l’Islande, 2500 islandais ont essayé la semaine de 4 jours entre 2015 et 2019.

Au Japon, Microsoft a tenté le coup et sa productivité a bondi de 40% !

Au Royaume-Uni, 61 entreprises l’ont testée en juin 2022 et 92% souhaite poursuivre l’aventure. Voici quelques résultats tirés d’une expérimentation au Royaume-Uni :

 

En France, de nombreuses entreprises experiment aussi ce nouveau mode de travail. On peut citer : Lidl, Mozoo, Bizay, Pimpant, l’Ursaff Picardie etc.

« Cette démarche s’inscrit dans le cadre de négociations sur la qualité de vie au travail avec les partenaires sociaux. Il s’agit d’améliorer les conditions de travail, de fidéliser les collaborateurs, de favoriser l’équilibre vie perso vie pro, et d’attirer de nouvelles compétences »

Laetitia de Montgolfier, directrice exécutive RH chez Lidl France

 

Pour l’instant, les résultats sont favorables. La fatigue des employés diminue, la créativité augment, l’attractivité des entreprises augmentent. Bref, les testeurs l’approuvent !

Pourtant, beaucoup d’entreprises ne considèrent pas une telle option. Elles estiment que travailler un jour en moins nuirait à la productivité et à l’atteinte des objectifs.

Et vous, serez-vous l’un des pionniers ? Êtes-vous prêt à tester ?

Si vous souhaitez connaître les entreprises qui pratiquent la semaine de 4 jours : rendez-vous ici.

 

Le cadre juridique de la semaine de 4 jours

Pour mettre en place la semaine de 4 jours, des dispositions légales sont à respecter, notamment :

     

      • Appliquer des dispositions conventionnelles prévues par la convention collective

      • Négocier un accord collectif pour définir les modalités de la répartition du temps de travail, le maintien du salaire etc

     

    Avantages de la semaine de 4 jours

     

    Les avantages pour l’entreprise :

       

        • Attractivité : amélioration de la marque employeur. La difficulté à recruter dans certains secteurs imposent de repenser les conditions de travail. Ainsi, offrir la semaine à 4 jours peut améliorer l’attractivité et donc améliorer le recrutement et la fidélisation.  

        • Gain de place : diminution des coûts opérationnels

        • Meilleure productivité des salariés

        • Motivation accrue

        • Un meilleur taux d’engagement des collaborateurs donc une diminution de l’absentéisme et du turnover

        • Diminution des erreurs dues à la fatigue

        • Meilleure égalité entre hommes et femmes : les femmes qui travaillent à 80% peuvent ainsi récupérer leur salaire plein tout en travaillant 4 jours sur 5.

       

      Les avantages pour le salarié :

         

          • Le salaire reste inchangé

          • Plus grande motivation

          • Une meilleure organisation : les employés sont obligés d’optimiser leur temps pour effectuer leurs tâches en 4 jours.

          • Un meilleur équilibre vie professionnelle / vie privée

          • Meilleure santé physique et mentale

          • Réduction de l’empreinte carbone (moins de trajet)

          • Réduction des coûts de déplacement

         

        Inconvénients de la semaine de 4 jours

        Tout d’abord il est important de noter que les entreprises optant pour la semaine de 4 jours doivent respecter la durée maximale de travail quotidienne : 10 heures.

        Aussi, l’employeur prend le risque de :

           

            • Réorganiser le temps de travail et les méthodes de travail de son entreprise

            • Surcharger ses salariés en leur imposant des journées plus longues.

           

          Les inconvénients pour l’employé :

             

              • En travaillant plus longtemps au quotidien, les parents ne peuvent plus aller récupérer leurs enfants. Ainsi, si la flexibilité horaire n’accompagne pas la semaine de 4 jours, certains collaborateurs ne pourront pas en profiter.

             

            La semaine de 4 jours est une tendance qui s’accélère. Elle est de plus en plus expérimentée par les entreprises, et elle pourrait devenir la norme dans le futur.

            Et vous, qu’en pensez-vous ?

            Partagez sur Linkedin

            Derniers Articles

            Carte d'outils travail hybride

            E-book Gratuit

            La carte des outils liés au travail hybride - 2023

            Tout savoir sur le travail hybride

            Ne manquez plus l'actualité du télétravail et du flex office

            Rejoignez notre communauté de passionnés du télétravail et du flex office et restez informés des dernières tendances et astuces grâce à notre newsletter hebdomadaire. Abonnez-vous maintenant pour découvrir un nouveau moyen de travailler plus intelligemment.

             

            Derniers Articles